4 conseils pour faire la sieste hors de chez soi

Les conseils pratiques pour apprendre à faire la sieste

Trop longtemps dépréciée, la sieste revient progressivement en grâce. Bébés, nous la faisions naturellement. Puis en maternelle, on nous apprend à ne plus faire la sieste. Un non sens absolu, puisque l’on nous apprend à lutter contre nos besoins et de cycles naturels de sommeil. Encore une preuve de la vision du repos et de la récupération dans nos sociétés modernes. Mais face à la souffrance et aux rythmes intenses de nos journées, on retrouve des adeptes de cette pause du début d’après-midi. Évidemment, à ce moment nous ne sommes pas toujours à notre domicile. Voilà pourquoi nous avons voulu vous donner quelques conseils pratiques pour faire la sieste en tous lieux. Et ce même quand nous n’avons pas la chance d’avoir sur notre lieu de travail un espace de sieste ou un bar à sieste. Évidemment, avec comme fil rouge, la volonté de faire simple.

4 conseils pratiques pour faire la sieste :

S'isoler pour bien faire la sieste

S’isoler dans un lieu confortable

Il est bon de se retirer dans un lieu tranquille. Par exemple au bureau fermez la porte et positionnez vous sur votre fauteuil de bureau. Pour mieux déconnecter, un masque de détente est une solution simple et abordable. Pour être un peu plus fou, chez Noctea on vous dira que l’idéal sera un fauteuil de sieste 😄.

Programmer un réveil

Le temps l’idéal pour une bonne sieste ne doit pas dépasser 20 minutes. Bon nombre de gens ont peur de ne pas se réveiller à temps. Pour se libérer de cette crainte, il suffit de programmer le réveil de son portable. Autre conseil choisissez une sonnerie plus douce. Rien ne sert de se réveiller violemment 😄.

Se mettre à l’aise

Retirer ses chaussures et desserrer sa ceinture. Le but est de retirer tout ce qui peut exercer des contraintes contre le corps. Il va de soi que l’on ne peut pas se déshabiller au travail 😄. À défaut, retirez vos chaussures et desserrez la ceinture si vous en portez une.

Détendre la nuque et les épaules

Il va de soi que plus l’on est détendu plus le sommeil sera facile à trouver. Premièrement, relâchez les épaules en laissant aller les bras le long du corps. Ensuite, auto-massez-vous la nuque, voir la tête surtout si vous êtes sujet aux migraines.

Faire la sieste ne signifie pas forcément dormir.

Pour terminer, je tiens à vous rappelle que la sieste est un moment de détente et surtout de lâcher-prise. C’est à dire que cela ne signifie pas forcément dormir. C’est avant tout une déconnexion. Probablement, si vous débutez dans l’art de la sieste vous aurez du mal à vous abandonner. Tout d’abord, un moment de détente ne pourra pas vous faire de mal. Puis accordez-vous le temps de maîtriser les bonnes techniques. Croyez-moi avec un peu d’habitude, cette pause après manger devient divine.