L'art du matelas bio

En fait qu’est ce qu’un matelas bio ?

Pour définir un matelas bio, on pourrait considérer qu’il s’agit d’un matelas ne contenant que des matériaux issus de l’agriculture biologique. L’agriculture biologique est un système de production qui maintient la santé des sols, des écosystèmes et des personnes. Elle s’appuie sur des processus écologiques, sur la biodiversité et sur des cycles adaptés aux conditions locales, plutôt que sur l’utilisation d’intrants ayant des effets néfastes. L’agriculture biologique allie la tradition, l’innovation et la science au bénéfice de l’environnement commun. Et surtout ce travail doit faire l’objet d’une certification reconnue par le ministère de l’agriculture. Mais le législateur considère qu’un produit bio doit être non transformé. Par exemple on peut parler de coton bio, de lin bio, mais pas de matelas bio. Par contre dans domaine alimentaire cela est admis. C’est à dire que le législateur admet la notion de pain bio.

matelas bio

Les abus sémantiques du matelas bio.

Dans l’hypothèse où l’on retiendrait la définition du matelas bio qui se compose uniquement de matières issues de de l’agriculture biologique. Et bien il faut reconnaître que cela semble difficile à réaliser. Effectivement, premièrement les vraies matières naturelles restent limitées. Deuxièmement, ces composantes certifiées bio sont encore plus rares. Par exemple, la loi permet que le latex naturel bénéficie de cette appellation à partir de 85% de composantes naturelles. Évidemment, il va de soi qu’une matière transformée qui contient quelques pour-cent de produits synthétiques ne peut pas concourir à une certification bio. De plus, même le vrai latex naturel, 100% naturel, on ne trouve pas à ce jour de blocs certifiés bio. Par conséquent, il faut reconnaître que beaucoup de professionnels de la literie abusent de l’allégation bio. D’autant, que bon nombre de leurs matelas contiennent de faux amis du naturel (ouate de laine ou de coton).

Les vrais composants d’un matelas naturel.

A défaut de matelas bio … vraiment bio, le but est de faire le maximum pour pousser la démarche le plus loin possible. Pour commercer, il semble évident que le minimum est de ne sélectionner que de vrais matières naturelles. Tout d’abord, pour apporter une parfaite résilience nécessaire nécessaire au maintien du corps le latex est la matière naturelle idéale. Simplement, il faut choisir un bloc 100% latex naturel avec un taux réel de latex de 97%. C’est ce qui garantit l’absence de produits de synthèse. Ensuite pour le tissu le coton bio par exemple est très rependu. Et il en va de même pour le garnissage dès face de couchage (face hiver et face été). Car il est facile d’utiliser de la pure laine, du pur coton. J’insiste sur l’appellation « pur(e) » qui est la seule à indiquer le caractère naturel.

Les allégations qui ne peuvent pas être bio ou naturelles.

Comme je le disais dans cet article du Guide, il existe des faux amis du naturel. J’entends par là des appellations que le consommateur peut interpréter comme une matières naturelles. Prenons quelques exemples de ces composants fréquemment utilisés en literie. il ne peut y avoir de naturalité et de matelas bio avec de la ouate de laine ou de coton, ainsi qu’avec de la viscose. Premièrement, la ouate de laine et de coton sont des matières toujours légalement synthétiques. Généralement, il s’agit de mélange de fibres de polyester mélangées à de la laine ou du coton. Deuxièmement, une viscose est également toujours une matière synthétique. Il s’agit d’une matière issue d’un produit naturel ayant subit trop de transformation pour garder l’appellation naturel. Dans l’univers de la literie, on trouve notamment dès viscose de bambou, de bois.

Matelas bio et l’engagement de Noctea.

L’idée est de tendre vers le bio de ne faire aucune concession au naturel. Car faire un matelas 100% naturel ne pose à ce jour aucun problème. La seule chose est que cela représente un certains prix. Ajoutons à cela, la volonté de privilégier la production locale. Car on ne peut pas se contenter d’écologie, l’aspect social est également important. Concrètement, la marque Noctea utilise du latex naturel sans produit de charge. Les garnissages contiennent exclusivement de la pure laine, du pur coton et du pur lin (versions nature, prestige et vegan). Enfin le tissu se compose de coton bio. Les différentes versions des matelas Noctea permettent de pousser le curseur du bio plus loin.